Ce midi j'ai mis dans un plat de pâtes des olives qui restaient au frigo. Avec noyau. Eh ben c'est chiant, les noyaux. Mâchouiller son olive pour cracher le noyau, c'est pas pratique dans un plat. Mais d'un autre coté, les olives dénoyautées c'est moins bon. Je ne sais pas si vous avez déjà fait le test, d'acheter dans la même marque les mêmes olives, un bocal avec noyau et un sans : on voit bien que c'est la même olive à la base, mais c'est différent. Je suppose que c'est parce que dans l'olive dénoyautée la saumure entre aussi par l'intérieur, du coup elle s'imbibe et elle perd du goût... Enfin bref, avec ou sans noyau, je n'ai pas encore su résoudre ce dilemme. Et vous, vous êtes plutôt olives-éponges  à saumure ou crachouillage de noyau pendant que vos pâtes refroidissent ?

et sans transition : saumon en papillote au saké

papillotte

pour 4 (1h de marinade)

- 4 pavés de saumon

- 150g de petits champignons, coupés en 4

- 150g de pois gourmands

- 2 petites carottes en bâtonnets fins

- 1/2 botte de ciboulette

- 2 cs de saké, 2 cs de sauce soja

- 4 cs d'huile, sel, poivre

Arroser le poisson de saké et de sauce soja et le laisser mariner 1h.

Faire colorer les champignons dans l'huile (on peut sauter cette étape si on veut un plat plus "light" et les mettre tels quels).

Blanchir les pois et les carottes 5 mn.

Dans des papillotes (en silicone ou faites en papier cuisson), mettre un pavé de saumon, les légumes, du sel du poivre, et faire cuire 15 mn à 210°.

Servir parsemé de ciboulette (qui n'est pas sur la photo).